• Un Hiver d'enfer!

         Une sortie sous le signe de la rudesse dans des conditions extrêmes: froid glacial (-17° en ressenti!), vent par rafale à 80km/h sur les crêtes et stratus bas (visibilité parfois à 50/100m) le tout dans une poudreuse de plus 60cm.

        La course raquette effectuée sur des secteurs vierges du vercors drômois à été planifiée sur deux secteurs, à savoir en forêt de Lente le matin (col Lachau - Font d'urle - Chaud Clapier) et en après midi sur la montagne de Beurre où le Grand Veymont est venu illuminer ma journée!

    C'est au petit matin que j'engage la course non sans peine!

    Un Hiver d'enfer!

    Un Hiver d'enfer!

    Un Hiver d'enfer!

    Un Hiver d'enfer!

    La nature semble immortalisée!

    Un Hiver d'enfer!

    Un Hiver d'enfer!

    Il me devient de plus en plus difficile de progresser près de fond d'Urle, la sagesse me dit de faire demi tour, d'autant que le brouillard s'intensifie dans un secteur riche en scialets!

    Un Hiver d'enfer!

    Seconde course depuis sur la montagne de Beurre (Le Rousset). Mon baromètre m'indique un anticyclone, ce que semble m'indiquer ce rayon lumineux perçant une épaisse couche nuageuse.

    Un Hiver d'enfer!

    Un Hiver d'enfer!

    Arrivé au pas de l'échelette par un vent violent, la vue se dégage sur tout le Diois

    Un Hiver d'enfer!

    Panoramique du Grand Veymont (Cliquez)

    Un Hiver d'enfer!

    Les conditions sont trop extrêmes pour m'éterniser, je dois faire demi tour à nouveau!

    Un Hiver d'enfer!

         Les secteurs de Font d'Urle et des hauts plateaux du vercors sont très sauvages (en particulier le vercors Drômois) , prenez toutes vos précautions avant de vous engager (météo, carte IGN Top25, minimum de survie).

         Ici, vous êtes sur un secteur climatique très marqué au sud du 45° parallèlle, c'est à dire entre le climat Dauphinois et celui de la Provence.

        Egalement, pensez à identifier avant votre départ sur une carte les nombreux scialets et autres gouffres qui peuvent être masqués par les congères et n'oubliez pas de laisser vos coordonnées et itinéraires à vos proches ou bien aux postes de secours locaux.

    « Montagne de l'Aups, sous le ciel hivernal du Dauphiné SudBeauté Sélection 2012: Salon Professionnel de la Mode »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    17
    VOL LIBRE
    Mardi 18 Décembre 2012 à 10:17

    Salut à toi oh sage des montagnes ! l'hiver est rude , et la nature semble endormie, état comparable à la mort .Et pourtant ce n'est qu'un état car à travers tes clichés , tu l'a fait vivre. En  regardant tes galeries cela nous rappelle que pour voir le beau , il est necessaire de stopper sa marche , de se recueillir , de garder le silence . C'est un peu ça je pense l'esprit de la montagne et merci de nous ouvrir une nouvelle voie dans ce monde magique. Continue tcho biloute c'est cool . A bientôt peut être en terre inconnue .Bises Chris.


     

    16
    Lundi 17 Décembre 2012 à 17:55

    Et bien chers amis, je n'aurais pas imaginé qu'un tel reportage captive autant votre attention, peut-être que c'est ce côté irréel, parfois mystique, en tout cas mille merci pour vos posts. Nicolas

    15
    co et angé
    Lundi 17 Décembre 2012 à 07:39

    paysage magnifique ,on peut imaginé le froid qu'il faisait surtout quand il y a du vent quel courage !!! merci pour ces très belles photos .Un petit air de nicolas vannier .un grand merci c'est magique !!!


     

    14
    p'tite mère
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 21:51

    Magique presque irréel.  La rudesse et l' austérité climatique sont fortement ressenties dans ces images superbes.    P'tite mère

    13
    cathy26
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 18:44

    Brrrrr, j'ai froid rien que de regarder les photos, mais d'imaginer le schroutch,schroutch sous les pieds c'est génial.

    Bruno a raison c'est le vrai monde de Narnia. Féérique, même iréel.

     

    12
    Arvouille
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 16:40

    Magiique féerique mystique  beau tout simplement

     

    11
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 15:08

    De nouveau un grand merci pour vos commentaires emprunts de chaleur! Nicolas

    10
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 14:47

    Merci pour ce beau voyage dans le froid et la neige.

    Moi qui aime tant ça, je suis privé de sortie pour le moment ! Grâce à toi, je voyage un peu dans des secteurs que je ne connais pas et que tu as su mettre en valeur malgré les conditions météorologiques difficiles pour la photo.

    Bravo.

    9
    rikoune
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 12:13

    magnifiquement glacé, brrrr....un peut froid pour moi, les tropiques nico, les tropiques

    riko

    8
    cante
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 11:57

    grandiose et terrifiant, on se croirait dans le monde de narnia (les enfants connaissent), du grand nico et une belle perf physique, j'aurai bien aimé être à tes côtés.....féloches

    7
    ASSOYONS NOUS
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 11:35

    EXTRAORDINAIREEEEEEEEEEEEEEEEE, Bravo l'Artiste !!!!! 

    6
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 10:14

    des images très graphiques... surtout les NB. Bravo,

    Seb

    5
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 10:12

    Ouha, quelle gentillesse dans vos messages, je prend avec grand plaisir tout ce bonheur que vous m'accordez! Merci infiniment, Nicolas

    4
    fv/zürich
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 09:56

    Des photos superbes et un très beau texte............Nicolas continuez, mais soyez prudent.


     

    3
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 09:17

    Tes recommandations ne sont pas superflues, ce secteur est comme tout le Vercors un vrai "gruyère", d'ailleurs un randonneur ou skieur (je ne me souviens plus) est tombé dans un trou il y a peu de temps.

    Les photos très sobres en N&B rendent bien l'effet de froid, et donnent l'impression (réelle) d'être loin de tout.

    2
    dunaud
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 09:15

    Nicolas, tu es comme le "Photographe de l'Extrême". Tes photos sont fantasmagoriques ! Ces paysages surréels semblent cacher des mystères enfouis par notre mère la Terre. Il a dû t'en falloir un certain courage pour affronter les éléments ! En attendant, tu nous fais profiter d'un monde merveilleux et je t'en remercie.

    Très bonne continuation à toi et si l'on n'a pas l'occasion de communiquer d'ici là, je te souhaite ainsi qu'à tous tes proches de merveilleuses fêtes de fin d'année, remplies de magies et d'images (presque le même mot !)

     

    Lau

    1
    Dromantique Profil de Dromantique
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 09:09

    J'adore tes ballades, tes clichés, ta foi....

    A me donner le frisson derrière mon écran...

    C'est tout toi, ça !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :